(OU TOURDILLON)



 

 

ans la première moitié du XVIème siècle, les Français dansent le Tourdion après la Basse Danse.


Arbeau qui essaie d'en ranimer l'usage indique qu'il faut danser la Basse Danse, le retour de Basse danse, puis le Tourdion.

On le danse sur les pas de la Gaillarde. Peut-être en est-il d'ailleurs une première forme, puisqu'il disparaîtra en même temps que la Basse Danse pour céder la place à l'enchainement Pavane-Gaillarde.

La mesure est la même avec un rythme un peu plus léger et rapide. Les pas également sont ceux de la gaillarde mais le Tourdion "se danse bas et par terre , d'une mesure légère et concitée" tandis que la Gaillarde "se danse haut".

Arbeau qui donne cette description conseille de danser la première partie de la Gaillarde (celle où l'on conduit la danseuse) comme si c'était un Tourdion, c'est à dire sans sauter ni faire de grands pas," car si d'entrée vous dansiez trop gaillardement, il semblerait que vous voulsissiez rompre l'andouille au genoil "

 

 

sommaire

retour danses

précédente

suivante


Pour tout renseignement et suggestion info@danceries-provins.com